Dessiner, écrire, sculpter... 
Dans sa démarche artistique, Tanguy se réfère aux travaux de scientifiques, comme Niels Bohr. Il s'interroge sur l'harmonie des contraires, la probabilité des formes, le doute, les lignes d'un objet.


Tanguy imagine des espaces vides remplis d'ensembles probables et invisibles. Il place ensuite les fils afin de capturer cet espace, comme des parenthèses. 


L’artiste affronte et défie l'acier, le bois, le carton, le fil de fer, le bronze, la résine, les feuilles, le marbre ou même les rayons de lumière pour créer ses représentations.
Il aime la structuration, puis la déstructuration, l'assemblage, ou la démolition ...