« U2 m'a demandé s’ils pouvaient utiliser une maison dans laquelle je résidais pour répéter et enregistrer quelques démos pour leur prochain album. Je leur ai dit : Oui, bien sûr !

 

  Me sachant passionné par leur groupe et surtout par la photographie, The Edge m'a proposé de prendre quelques photos d’eux. Ce fut pour moi une superbe opportunité qui se présentait là ! Cela dit, je ne voulais pas non plus être trop dans leurs jambes. Etant moi-même artiste, je sais à quel point cela peut être gênant lorsque quelqu'un s’assoit en face de vous avec son appareil photo, alors vous essayez de travailler. Je passais donc par intermittence, par courts instants, et je prenais quelques clichés.

 

  Un après-midi, tous quittèrent le studio d’enregistrement excepté Bono. Je me suis allongé par terre pour bavarder avec lui de choses et d’autres. En le regardant, j'ai remarqué la photo de papa en arrière-plan. Je me suis dit : « Voilà ce que je cherchais ». La photo était prise ! Je doute que l’idée de cette image n’est jamais existée si je ne m’étais pas allongé.

 

  « Someone To Look Up To » est un titre vraiment approprié pour autant que je me sente concerné : Bono est un grand fan de John Lennon, et pour ma part, je suis grand fan des deux évidemment !

 

  Ce qui me passionne dans la photographie, c’est que vous ne savez jamais quel projet va venir frapper à votre porte. C’est un exercice toujours difficile et chaque fois différent, que ce soit U2, la princesse Charlène de Monaco 10 minutes avant son mariage, faire de la randonnée dans la jungle d'Amérique du Sud, et à ou bien même vagabonder avec les indiens Kogi » ...

 

« Il n'a pas seulement un sens artistique de la lumière, il a une réelle capacité à capturer des instants uniques de ses musiciens. Il ne s’agit pas de photos publicitaires, mais de vrais moments introspectifs » - Hollywood Reporter

 

 

   Voilà un peu plus de 4 ans, la radieuse Sud-Africaine Charlène Wittstock épousait le Prince Albert II de Monaco sous les voutes de la cathédrale Saint Nicolas.

   Julian Lennon, ami intime de Charlène Wittstock, a partagé ce moment unique et plein d’émotion qui précède le début des cérémonies du mariage. Un des moments favoris d’une journée de mariage, pour beaucoup de photographes et pour Julian notamment, est celui des préparatifs. Parce que c’est une petite bulle de presque-calme avant la tempête, où l’on sent l’effervescence monter doucement, où chacun s’active dans son rôle et où l’émotion est terriblement palpable.

Peu de temps avant le 1er juillet 2011, Charlène Wittstock demanda à son ami Julian de prendre des photos d’elle, quelques minutes avant son mariage. Outre le shooting de ses amis Bono et The Edge du groupe U2 et d’autres célébrités cette même année, ces prises de photos eurent une importance majeure pour l’artiste. Après avoir traversé de nombreux points de sécurité, Julian Lennon arrivait enfin à l’hôtel où Charlène Wittstock finissait de se préparer. Son briefing consistait à lui demander d’essayer de capturer les coulisses de la préparation du mariage, en prenant de la hauteur.

Julian n’eut le droit qu’à une dizaine de minutes avec Charlène avant qu’elle ne quitte l’hôtel. Il s’est assis à ses côtés car elle était stressée. En effet, quelques minutes plus tard elle deviendrait la nouvelle Princesse de Monaco… Princesse Charlène. Cependant, il émanait d’elle une assurance, un calme surprenant, troublant même …

A la dernière minute, Charlène demanda à Julian de ne pas être là, de ne pas prendre de photos afin de ne pas la distraire, que ce n’était pas le bon moment. Il insista et lui promis de ne se mettre dans les pattes de personne. Il lui dit : "laisse moi te photographier, il ne nous reste que si peu de temps. Ceci n’arrivera qu’une seule fois dans notre vie, laisse moi capturer ce moment, pour toi, pour nous tous aussi."

 

        Elle finit par accepter. Donc Julian put se faufiler parmi les coiffeurs, assistants coiffeurs, maquilleurs et assistants… « Je flottais comme de la fumée entre les fissures de la chambre, poussé contre les murs, écrasé derrière les racks de vêtements, me cachant dans chaque recoin, je réussis à capturer des moments plein d’émotion, avant que Charlène ne nous quitte pour devenir… Princesse Charlène de Monaco ».

      « Je n’oublierai jamais ce shooting, pendant lequel je pense avoir réussi à saisir Charlène dans une lumière encore jamais vue jusqu’à présent » Julian Lennon a toujours appréhendé la vie de façon différente, peut être parce que sa vie ne sera jamais vraiment comme la nôtre. De là est né son sens aigu de la perception, de la composition ; un don pour capturer une intimité.

     Bien que principalement connu en tant que chanteur-compositeur, musicien et producteur, Julian Lennon possède de nombreux autre talents : producteur de films, philanthrope et maintenant photographe. Encouragé par le succès de sa première exposition photo à New-York en 2010,  Alone, Julian cherche depuis à décrire son parcours personnel, ses propres expériences de vie tant qu’artiste, au travers de son objectif. Des photos de ses « landscapes » seront également présentées à la galerie ArtCube lors de cette exposition.

    Ses fans, présents aux quatre coins du monde, se retrouvent chez Julian, tant dans sa vision du monde que dans sa production artistique. J’espère qu’il réussira à vous envouter vous aussi. Julian Lennon fera l’honneur de venir à la galerie lors du vernissage ainsi que les quelques jours qui suivront.