Dossier de Presse

https://docs.wixstatic.com/ugd/15e35e_a8aa8fe459dc4117a0b248868271bbfd.pdf

https://www.artcube.fr/press

Stéphane Coutelle est un photographe français, réputé pour ses magnifiques portraits de femmes, ayant réussi à combiner une carriere artistique et commerciale.

Son dernier livre Insomnies (Damiani, 2014) associe des mystérieux paysages nocturnes avec des photos intimes de femmes. Exposé à la galerie Art Studio K dans le cadre du Mois de la Photo de 2014, ce travail va donner lieu à une nouvelle exposition parisienne à partir du 5 octobre 2018 à la galerie Artcube, assorti de nouvelles images.

Auparavant, Stéphane Coutelle avait déjà publié Shoebox Studio (Damiani 2102) une série de portraits d’atypiques aspirantes mannequins, réalisée en studio dans une veine naturaliste. No Retouch (2017),  Mascara (2013-2016), Le Coin (Paris 1998-2002), Three Sisters (Prague, 1989-1995) ou son premier livre d’autoportraits Me, Myself and I (1995) comptent parmi ses projets les plus marquants.

Stéphane Coutelle exerce en parallèle une activité de photographe et de réalisateur commercial. Spécialisé dans la beauté. il a réalisé des campagnes pour de grandes marques de cosmétiques comme Lancôme, L’Oréal Paris, Nuxe, Vichy, Keratase, … Sont passées devant son objectif de nombreuses stars parmi lesquelles Laetitia Casta, Monica Bellucci, Claudia Schiffer, Andy MacDowell, Olga Kurylenko, Elisa Sednaoui.

Insomnies est projet composé de portraits intimes de femmes et de paysages nocturnes, dont la combinaison fait naître de multiples ébauches d’histoires. Il évoque ces moments suspendus où l’esprit s’aventure entre rêveries et fantasmes et où l’inconscient prend le pas sur la réalité. 

Les photos ont été prises dans une dizaine de pays, au gré des voyages du photographe en France, aux Etats-Unis, en Thaïlande, au Laos, en Espagne, Belgique, Pays-Bas, République Tchèque,... Volontairement dénués d’exotisme, intemporels et mytérieux, les paysages offrent aux portraits un puissant espace de résonnance onirique. 

Stéphane Coutelle a photographié ses modèles dans leur appartement la nuit, en tête à tête, avec une grande sobriété de moyens. Il en résulte des portraits et des nus qui, tout en s’aventurant sur le terrain de la fiction, touchent par leur authenticité et leur justesse. 

L’exposition prend le relai du livre éponyme sorti au printemps 2014, rassemblant des images réalisées entre 2009 et 2018, dont certains tirages en grand format renforcent la dimension cinématographique.