André CARRARA

    André Carrara est adolescent lorsqu’il rencontre pour la première fois la photographie. Les premières expériences le passionnent et décident de son avenir : il sera photographe. D’abord apprenti dans différents laboratoires où il s’initie au développement et au tirage tout en suivant les cours du soir de l’école Rue de Vaugirard, il entre à 20 ans comme assistant dans l’agence de publicité SNIP. En 1963, il y réalise sa première série de prises de vue, une campagne publicitaire très remarquée pour Lacoste. La carrière de photographe d’André Carrara est lancée. Antoine Kieffer, alors directeur artistique de Vogue France, frappé par la qualité de ses clichés noir et blanc, lui donne sa chance et lui commande ses premiers reportages. Tout s’accélère lorsqu’Hélène Lazareff, aux commandes de Elle, le sollicite. Il rejoint alors d’autres prestigieux photographes, collaborateurs réguliers comme Helmut Newton ou Hans Feurer.  Il y collabore avec Roman Cieslewitz qui vient d’entrer chez Elle comme directeur artistique. La collaboration est entrecoupée d’un voyage de trois ans aux Etats-Unis où il effectue des reportages pour Mademoiselle, Glamour… De retour en France au début des années 70, il publie dans de nombreux magazines comme dans les éditions britannique, allemande ou italienne de Vogue, tout en devenant l’un des principaux collaborateurs de l’agence de publicité MAFIA. Les années 1980-2000 seront surtout les années Marie-Claire et Marie-Claire bis où il réalise ses plus beaux sujets, ses plus belles photos.

 

ArtCube est heureux de représenter ce photographe phare de la mode française et internationale.